Plaine centrale, Haut Val de Marne et Plateau Briard : Dépasser les frontières …

Un nouveau groupe local EELV a vu le jour, associant des militants de communes localisées aussi bien dans la Plaine Centrale (Limeil Brévannes) que dans le Haut-Val-de Marne (Boissy-Saint-Léger, Sucy-en-Brie) et le Plateau Briard (Marolles, Périgny, Mandres, …). Ne respectant pas les frontières administrative des communautés de commune, ni les frontières naturelles (Plaine/Plateau) ou les barrières mentales … ce groupe se donne pour ambition de proposer aux citoyens des communes une visions intégrée des enjeux politiques, sociaux, environnementaux ou économiques. Le développement durable est un tout …

Notre méthode de travail : apprendre, débattre, proposer.

Notre méthode de travail consistera à choisir un nombre limité de dossiers sur lequel les membres du groupe accumuleront d’abord des connaissances documentaires puis inviteront des experts et enfin croiseront leurs positions communes. Une fois ces positions communes mises au point, nous inviterons les citoyens de nos communes à venir en débattre avec nous afin de les améliorer encore. Nous les ferons également remonter auprès des instances départementales de notre mouvement. Ce n’est qu’au terme de ce travail long et minutieux qu’elles seront soumise au débat public lors des différentes élections locales, régionales ou nationales.

Dossier n°1 : Une étude intégrée du système économique, social et environnemental du Plateau Briard

Le premier dossier sur lequel nous nous proposons de travailler est l’étude du plateau Briard, notamment dans ses aspects agricoles, aquatiques et environnementaux. Il ne s’agit toutefois pas de considérer le plateau Briard comme une réserve naturelle mais plutôt comme un système ouvert nouant des relations avec les autres communes de la Côte Briarde ou de la Plaine. Nous nous intéresserons donc aussi bien au fonctionnement interne du plateau qu’aux échanges et aux flux qui le relient à l’extérieur. Les terres agricoles du plateau Briard peuvent par exemple alimenter de nombreux circuits courts alimentaires (AMAP) destinés aux communes de la Plaine. L’absence de pesticide dans l’agriculture du plateau peut préserver la réserve en eau de la nappe de Champigny. Les déplacements par transports en commun du plateau vers la Plaine pourraient limiter les nuisances causées par les traversées automobiles des communes de la Côte Briarde.

Il y a, on le voit, amplement matière à débat et on recommandera pour commencer aux membres du groupes et aux citoyens intéresser de consulter quelques documents de références indiqués ci-dessous et d’en apporter de nouveaux :

Communauté de commune du Plateau Briard (http://www.plateaubriard.fr/) : ce site fournit de très nombreuses informations sur le Plateau. On consultera tout particulièrement le document principal d’aménagement (SCOT) qui comporte de nombreuses cartes et analyses.

Carte 1 : Occupation agricole Carte 2 : Mutations de l’espace agricole Carte 3 : Evolution de la tâche urbaine 1982-2003

AQUI’brie – Connaissance et protection de l’aquifère de Champigny (http://www.aquibrie.fr/) : ce site fournit de nombreux renseignements sur l’aquifère de Champigny, son évolution au cours du temps, ses risques de pollution. L’association AQUI’ Brie regroupe les usagers de la nappe (collectivités, industriels, producteurs d’eau et agriculteurs), les institutionnels de l’eau, et la sphère privée associative (environnementalistes, consommateurs).  Elle n’est pas ouverte au grand public.  AQUI’ Brie est financée principalement par  l’Agence de l’Eau Seine-Normandie, le Conseil régional d’Ile de France, le Conseil général de Seine-et-Marne ainsi que ceux de l’Essonne et du Val de Marne.

Représentation schématisée de l’aquifère du Champigny Facteurs de pollution de la nappe du Champigny

Direction Départementale de l’Equipement du Val de Marne (http://www.val-de-marne.equipement.gouv.fr) : elle fournit à la fois des études et des documents réglementaires. Par exemple, la carte des restrictions d’usage de l’eau depuis la sécheresse de 2007 :

 

 

Dossier n°2 : Les transports dans le sud-est du Val de Marne

Notre groupe local dispose d’une vaste expérience dans ce domaine puisque l’on compte parmi ses membres des responsables d’association en faveur du vélo, un ancien vice-président du conseil régional en charge des transports, un universitaire spécialiste de géographie et d’aménagement, … Au delà du cas d’école du Sud-Est du Val de Marne, le groupe pourrait faire émerger des propositions au niveau départemental, régional ou national. On signalera juste ici quelques articles anciens du groupe EELV Haut Val de Marne qui montre bien l’esprit dans lequel nous travaillons, en alternant les textes de réflexions et l’engagement politique

Point de vue sur Arc Express : interview de J.P. Girault

Les nouveaux projets de transport en commun : analyses cartographiques de C. Grasland

La dépendance automobile : analyses cartographiques de C. Grasland

Des barbelés sur la prairie : comment Sucy et Saint-Maur ferment leurs frontières : prise de position de S. Grasland-Deslot, Conseillère municipale verte  à Sucy-en-Brie

Pecresse 2010 : Transports Bling Bling, spéculation financière et inégalités sociales  : document de campagne lors des régionales de 2010.

Dossier n°3 : Sécurité, video-surveillance, etc…

Sur la vidéo surveillance comme sur la sécurité en général, notre groupe souhaite approfondir les dossiers et entendre des avis contradictoires avant de prendre position et de développer des actions militantes. Nous avons d’ores et déjà développés de nombreux débats internes dans le groupe sur la question de la sécurité (accessibles par mot de passe pour les membres du groupe en cliquant  ici). Dès que nous aurons achevé un consensus, ce document sera rendu public et débattu avec les citoyens de nos communes.

Dans l’intervalle, nous ne nous interdisons évidemment pas des actions militantes. On citera par exemple trois articles récents contre le projet d’installation de cameras de video-surveillance à Sucy-en-Brie :

Enfants ou cameras : est-il raisonnable de dépenser 500 000 euros dans une commune endettée pour des résultats incertains en matière de sécurité ?

Les cameras de videosuveillance à Sucy : bienvenue au Village … : analyse de quelques expériences de video-surveillance en France.

Big Brother will be watching you : ou comment périt la liberté sous un tonnerre d’applaudissement.

Conclusion : rejoignez nous pour débattre et militer

Si ces dossiers ou d’autres vous intéressent, n’hésitez pas à contacter notre groupe pour en discuter. Plus on est de fous …

Claude GRASLAND, Militant Europe-Ecologie / Les Verts

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s